Le Prix de la Vache qui lit Vous êtes ici : Home - Programme - Le Prix de la Vache qui lit

La Vache qui lit, un vache de prix

Le prix roman jeunesse du Festival !

Organisé en partenariat avec Savoie-biblio, les bibliothèques du Grand-Bornand, de Dingy-St-Clair et de Thônes, la médiathèque de la Turbine de Cran-Gevrier et la librairie l’Île aux Livres.

Savoie-biblio
-
Thônes
ANNECY

Tu as entre 8 et 12 ans ?

Découvre les 5 romans sélectionnés par le festival, donne ton avis et viens rencontrer les auteurs lors de la journée spéciale « Prix de la Vache Qui Lit », mercredi 29 août 2018 sous la Tente à Lire au Grand-Bornand à l’occasion de la 27ème édition du festival Au Bonheur des Mômes.

La remise du prix aura lieu le mercredi 29 août 2018 à 17h sur la scène de la Grenette.

Comment participer ?

Jusqu’à la fin du mois de juin rends-toi dans la bibliothèque de ta commune et donne ton avis sur chacun des romans de la sélection afin de désigner le lauréat 2018.

Tu es libre de lire autant de livres de la sélection que tu le souhaites (mais nous t’invitons à essayer de les lire tous).

Attention, il est nécessaire de remplir un bulletin par roman lu.
Si ta bibliothèque ne participe pas, télécharge les bulletins et renvoie-les à l’adresse suivante :

Festival Au Bonheur des Mômes – BP 11 – 74450 Le Grand-Bornand.

La sélection 2018

Ali Blabla

d’Emmanuel Trédez
Éditions Didier jeunesse – Mon marque-page

Ali ne veut pas du mariage arrangé que lui impose son père, un riche marchand. C’est décidé, il s’enfuit !

Il n’en faut pas moins à Ahmed, son frère jumeau, pour s’emparer de l’occasion. Jaloux d’Ali, il décide d’usurper son identité pour devenir le seul héritier. Dans le souk, Ali a rencontré l’amour de sa vie, mais il a eu vent des manigances de son frère.

Fakir, chameau et tapis volant, en avant pour le palais ! Accompagné de ses amis, notre héros compte bien prouver que le vrai Ali, c’est lui !

Le cheval qui galopait sous la terre

de Thierry Dedieu
Éditions Thierry Magnier, Petite poche

Quand il descend pour la deuxième fois dans le puits numéro 6, Petit-Jean a treize ans, il a l’âge de travailler, de rejoindre son père et ses frères sous la terre, dans la mine de charbon, un galibot, comme on dit. Porteur d’eau, ravitailleur, il sillonne les galeries. Il y a du monde en bas, et aussi Grand Gris, un cheval qui tire les wagonnets. Une grande histoire d’amitié commence alors, dans le noir de la mine.

Flopsy

de Frédéric Dupouy
Illustratrice Lucie Maillot
Éditions Talents hauts

Aussi loin qu’il s’en souvienne, Flopsy, petit lapin blanc et noir au museau rose, a toujours eu la belle vie. Des carottes fraîches à volonté, tout l’amour d’Alex, son petit maître, et la liberté de faire, de temps en temps, ses besoins dans les chaussures de Claire, la grande soeur ! Jusqu’au jour où un intrus débarque dans l’appartement : un chien ! Désormais, Flopsy n’a qu’un objectif, faire mettre à la porte l’affreux cabot ! Cela devrait être facile : qui pourrait imaginer que le méchant est cette adorable boule de poils blancs ?

Un royaume pour deux

de Marin Ledun
Illustratrice Anne-Lise Nalin
Éditions Syros, Sourie noire

En vacances chez sa grand-mère, Lola est la reine d’un royaume qu’elle réinvente chaque été. Cette nature sauvage écrasée de soleil, dont elle connaît le moindre bloc de pierre ou buisson d’aubépine, elle va devoir la partager cette année avec Aymen, un jeune garçon syrien dont la famille est réfugiée en France. Par amitié, mais aussi par bravade, Lola conduit Aymen jusqu’à la ruine maudite, une vieille bâtisse à propos de laquelle se raconte une histoire terrifiante…

Y’a pas de héro dans ma famille

de Jo Witek
Éditions Actes sud junior

Jusque-là tout était clair dans sa tête. À la maison, il était Mo, parfois aussi Tit’tête ou Bouffon à lunettes. À l’école, c’était Maurice Dambek. Chez lui, à l’étroit dans le petit appartement, ça parlait fort par-dessus la télé et ça disait des gros mots (pour être tranquille, Mo fait ses devoirs dans la baignoire !). En classe, on se tenait correctement et on parlait comme dans les livres. Ses deux vies étaient bien distinctes, il suffisait de ne pas se tromper de langage. Mais, un jour, Mo découvre la maison de son ami Hippolyte et le mur de photos dans le salon, où sont exposés tous les gens connus de la famille – un grand médecin humanitaire, un écrivain, un acteur de la Comédie-Française et même un prix Nobel ! À partir de ce moment, Mo commence à s’éloigner et à avoir honte de sa famille déglinguée, où il n’y a aucun héros, que des zéros. Mais dans un vieil album de famille, il va faire une découverte…

Les bibliothèques qui participent

En Haute-Savoie : 

Alex
Bloye
Châtillon-sur-Cluses
Chilly
Choisy
Combloux
Copponex
Cran-Gevrier
Cuvat
Dingy-St-Clair
Entremont
Eteaux
Frangy
La Clusaz

Le Grand-Bornand
Lornay
Magland
Marcellaz-Albanais
Monnetier-Mornex
Nancy-sur-Cluses
Pers-Jussy
Saint-Eusebe
Saint-Jean-de-Sixt
Saint-Jeoire
Saint-Jorioz
Seynod
Sillingy
Thônes

Villy-le-Bouveret
Viry
Viuz-en-Sallaz
Vougy
Armoy
Cervens
Orcier
Perrignier
Evian-les-Bains
Douvaine
Haut-Chablais
Loisin
Morzine
Veigy-Foncenex

En Savoie : 

Arith
Bourget-du-Lac
Domessin
Drumettaz-Clarafond
Gilly-sur-Isère
Grignon
Hermillon
Jarrier
Mercury
Montagny
Motz
Noyer
Saint-Vital
Val-Cenis Termignon

Palmarès

2017 : Le goût sucré de la peur d’Alexandre Chardin – Editions Magnard jeunesse
2016 : La nuit des magiciens d’Agnès Laroche – Editions Rageot
2015 : La lettre d’Elisabeth d’Emmanuelle Cosso-Merad – Éditions Père Castor Flammarion
2014 : Nano de Dominique Forma – Éditions Syros.
2013 : Les chiens de la presqu’île de Ahmed Kalouaz – Éditions du Rouergue.
2012 : Poilu de Sylvie Chausse – Editions Thierry Magnier.
2011 : Derrière les volets d’Éléonore Canonne – Editions Rageot.
2010 : E comme émotion d’Estelle Lépine – Éditions du Rouergue.
2009 : Albert le Toubab de Yaël Hassan – Editions Casterman.
2008 : Je hais la comtesse d’Anne Vantal – Actes Sud.
2007 : Madame Gargouille d’Orianne Charpentier – Gallimard jeunesse.
2006 : Ma petite sœur s’appelle prématurée de Pauline Panet et Sabine Penot  – Edition l’École des loisirs.
2005 : L’école ça sert à rien de François Braud – Editions Casterman.
2004 : Les chroniques de Spiderwick, l’Arbre de fer d’Holly Black et Tony DiTerlizzi.

Le goût sucré de la peur – Lauréat de l’édition 2017

d’Alexandre Chardin
Éditions Magnard jeunesse

Louise n’est pas du genre à passer ses journées à se vernir les ongles en rose ou à regarder les mouches voler. Alors quand elle comprend que son frère Joseph et sa bande préparent une expédition super-hyper- méga dangereuse, elle les harcèle jusqu’à  ce qu’ils acceptent de la prendre avec eux.

La voilà ainsi embarquée avec « le clan » vers le jardin de celle que tout le monde appelle « L’Ortie » : une vieille dame dont la mine inquiétante et la maison sinistre terrorisent les enfants depuis des générations. Son potager regorge de fraises juteuses et de radis croquants, dont Joseph et sa bande aiment se régaler, le visage masqué et le cœur battant. Pourtant, ce jour-là , Louise n’est pas très à l’aise. Et si cette dame n’était pas la sorcière que chacun semble vouloir qu’elle soit ?